Voyage d’étude pour des fédérations béninoises

De Nicole Bolomey

Rien ne remplace le contact personnel entre les gens, surtout quand ils sont originaires de cultures et de régions différentes. On apprend également sans aucun doute mieux quand on peut s’informer et échanger directement sur place ; découverte et compréhension sont deux choses liées.

Ces principes sont confirmés par chaque voyage d’étude. Ce fut également le cas en mai 2019, quand 30 représentants de six fédérations nationales béninoises d’agriculteurs se sont rendus dans le Münsterland une semaine durant en compagnie de quelques collaborateurs du ministère béninois de l’agriculture (DLROPEA). Les représentants des fédérations étaient accompagnés du client, le Centre d’Innovation Vert de la GIZ (ProCIVA) de Cotonou.
Les représentants bénévoles et professionnels, la plupart du temps eux-mêmes agriculteurs, étaient membres des fédérations béninoises nationales de la chaîne de création de valeur du soja, du riz et de la volaille. Une fédération de jeunesse, les producteurs de semences ainsi que la fédération nationale faîtière étaient également présents.

L’accent a été mis sur deux thèmes étroitement liés.

(1) Comment l’agriculture allemande est-elle organisée ? Comment les différentes formes d’organisation sont-elles utilisées pour répondre de façon optimale aux besoins des agriculteurs?

(2) Quels sont les modèles commerciaux existants permettant aux organisations gérées par les membres de conforter leur position ; quelles sont les prestations proposées, et sous quelle forme?

L’AHA est reconnaissante à ses généreux partenaires dans le Münsterland, qui lui ont ouvert leurs portes et qui ont présenté à nos participants africains leur travail, leurs modèles commerciaux, leurs approches économiques, leur longue expérience et qui nous ont accueilli si gentiment et avec enthousiasme. Nous avons entre autres rendu visite à la fédération Westfälisch-Lippischen Landwirtschaftsverband e.V. ( WLV), au Maschinenring Warendorf-Münster e.V., au centre d’essai et de formation agricole Haus Düsse (LWK Nordrhein-Westfalen), aux éditions Landwirtschaftsverlag Münster GmbH, à la Raiffeisen Vital Sauerland Hellweg Lippe eG, à l’Agravis et aux exploitations agricoles des familles Schulze-Bockeloh et Selhorst.

Pour réfléchir aux expériences faites pendant les excursions et les visites des exploitations, nous avons réparti le groupe en petits groupes de travail à la fin de la semaine en fonction des thèmes traités. Ces réunions ont servi à approfondir les points forts thématiques et les chaînes de création de valeur liées – respectivement en compagnie d’experts, comme par exemple avec des représentations de l’UFOP, l’union pour la promotion des oléagineux et des plantes protéagineuses (Union zur Förderung von Öl- und Proteinpflanzen e.V.) et avec la fédération des jeunes agriculteurs allemands « Bund der Deutschen Landjugend e.V. » (BDL). Les échanges directs avec les représentants allemands ont été très fructueux pour toutes les parties.

L'auteure

Nicole Bolomey

Directrice AHA international